Textes divers qui nous ont marqué

Vous avez des aptitudes pour l'écriture, cette rubrique est la votre. Partagez vos textes (poèmes, chroniques, prières, paroles de chants,...). Vous pouvez bien entendu partager des textes d'autres personnes que vous appréciez.

Modérateurs : Mymi, Sika

Répondre
Sika
Cadre
Cadre
Messages : 12000
Enregistré le : jeu. 24 nov. 2011 17:23
Localisation : Ile de France (Nord 92)

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par Sika »

https://www.ted.com/talks/emily_esfahan ... eing_happy

Un Ted Talk qui vaut le coup d’être vu/écouté.

Merci Bichilla ;).

bichilla
Jeune Travailleur
Jeune Travailleur
Messages : 5259
Enregistré le : mer. 24 oct. 2012 09:46

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par bichilla »

Sika a écrit :https://www.ted.com/talks/emily_esfahan ... eing_happy

Un Ted Talk qui vaut le coup d’être vu/écouté.

Merci Bichilla ;).
Merci pour le partage!

Heidi
Jeune Travailleur
Jeune Travailleur
Messages : 5084
Enregistré le : mer. 9 nov. 2011 12:06

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par Heidi »


Comme promis, voici un mail pour illuminer ton vendredi soir.
Je te donne 5 techniques pour appliquer les langages de l'amour à l'amour de TOI-MÊME ! Parce que tu le vaux bien ;)

On attire dans sa vie ce que l’on a déjà
Alors il est tout à fait logique que… si tu t’aimes déjà, TOI, de la façon dont tu veux être aimé-e, et bien il est probable qu’à l’avenir tu reçoives encore plus de cet amour là.

Ainsi, donnons-nous de l’amour à nous-mêmes D’ABORD avant d’attendre des autres qu’il nous le donnent. Alors nous seront plus à même de les recevoir.

Langage 1 - Les paroles valorisantes : Plutôt qu’attendre des compliments de l’extérieur… fais-toi des compliments !
Ecris-toi des mots d’amour, des lettres de gratitude et d’appréciation envers toi-même.
Programme un email que tu t’envoies plus tard où tu listes tous tes derniers accomplissements.
Mets toi une alarme pour te raconter comment tu déchires !
Couvre-toi toi-même de compliments, fais-toi TE sentir bien, et tu verras que tu en recevras de plus en plus.

Langage 2 : Le toucher physique :
Tu es en manque de câlins ? Prends tes proches dans les bras. Que dis-je, prends-toi dans les bras ! Tu peux même poser une couverture lourde sur toi, ça fait tellement de bien !
Si cela s’y prête, pose une main sur le bras de la personne avec qui tu as une conversation.
Prends le temps, le matin de t’enduire le corps d’huile de sésame et fais-toi un massage.
Jette un oeil aux massages tantriques (yoni et lingam) pour t’administrer un massage sensuel qui va bien au delà de la masturbation.
Prends des bains.
Vas-te faire masser les pieds.
Accorde toi ces plaisirs.

Langage 3 - Les services rendus :
tu aimes que l’on te fasse des surprises, qu’on te rende service ou qu’on prenne soin de toi par des actes du quotidien ?
Facilite-toi la vie !
Trouve un système de pressing qui vient chercher tes draps à domicile et te les repasse, afin que tu dormes dans des draps lisses et frais.
Fais-toi livrer les plats dont tu raffoles.
Prends le temps de trouver une recette délicieuse et cuisine-la.
Rends ta propre vie facile en intégrants des petits ‘upgrades’, des améliorations quotidiennes.
Autorise-toi au flow.
Autorise-toi à demander service.
(Personnellement j'ai tous les services en place pour ça, Uber, Frichti, la totale lol)

Langage 4 - Les cadeaux :
tu fonds quand on te donne un cadeau ?
Est-ce que tu t’en offres à toi-même ?
Est-ce que tu passes devant des vitrines en te disant ‘ça, ça me ferait profondément plaisir’.
Pas parce que c’est utile, mais juste parce que ça te ressemble et que cela te fait vibrer.
Prends le temps de te fabriquer un objet qui te fait envie – pas besoin de dépenser beaucoup pour se faire de beaux cadeaux – en tout cas prends soin de toi de cette façon là.
Tu le mérites.
Tu comptes.

Langage 5 - Les moments de qualité :
Sors-toi ! Emmène-toi à diner.
Vis de belles expériences avec toi-même.
Va au ciné voir ce dernier film avec Ryan Gosling ou Scarlett Johansson.
Voyage. Va danser.
Prends des shots de vodka avec le barman.

N’attends pas d’être accompagné pour vivre ce que tu as envie de vivre.
Et apprends à te connaitre aussi. Prends le temps de regarder à l’intérieur, discuter avec qui tu es.
Découvrir la complexité de la personne que tu es. Et invite ! Invite des personnes à se joindre à tout le fun que tu crées.
Oui bien sûr, tout cela ne remplace pas l’attention que quelqu’un d’autre peut nous porter, mais cela nous dispose à recevoir.
(Le temps de qualité est l'un de mes langages, et je passe un excellent temps de qualité avec moi-même !)

On attend tellement des autres qu’ils nous rendent heureux, et c’est dommage. Je trouve que c’est une pression à mettre sur l’autre. Alors que si on arrive à remplir sa vie par soi-même, on se retrouve avec une coupe qui déborde et on a tellement à donner ! Non seulement on est épanoui, et donc sans aigreur ni ressentiment, mais en plus on peut découvrir et faire partager. De plus, plus on se connait, plus on est ouvert à connaitre l’autre.
Comme soi-même on ne manque de rien, alors on est en mesure de répondre à des besoins qui sont différents des nôtres, à être plus ouvert.Pour être présent, aimant, généreux pour l’autre, soyons le déjà pour nous-mêmes.

N’attendons plus pour se sentir aimés. Aimons-nous d’abord nous mêmes. Cela nous donnera la nourriture pour mieux aimer les autres.

Sula
Cadre
Cadre
Messages : 14271
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 14:56

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par Sula »

Je me rends compte que je me parle mes propres langages d’amour!!!

Je me facilite la vie en implémentant des systèmes, en ayant du personnel de maison sur qui je peux compter, et en me disant que la perfection n’est pas le but. Et faire des choses qui me plaisent toute seule? C’est mon dada!!!

Sula
Cadre
Cadre
Messages : 14271
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 14:56

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par Sula »

Je viens de voir ca sur un forum que je frequente, et ca me parle au plus haut point.

On Children by Khalil Gibran:

Your children are not your children.
They are the sons and daughters of Life’s longing for itself.
They come through you but not from you,
And though they are with you yet they belong not to you.

You may give them your love but not your thoughts,
For they have their own thoughts.
You may house their bodies but not their souls,
For their souls dwell in the house of tomorrow, which you cannot visit, not even in your dreams.
You may strive to be like them, but seek not to make them like you.
For life goes not backward nor tarries with yesterday.
You are the bows from which your children as living arrows are sent forth.
The archer sees the mark upon the path of the infinite, and He bends you with His might that His arrows may go swift and far.
Let your bending in the archer’s hand be for gladness;
For even as He loves the arrow that flies, so He loves also the bow that is stable

Sika
Cadre
Cadre
Messages : 12000
Enregistré le : jeu. 24 nov. 2011 17:23
Localisation : Ile de France (Nord 92)

Re: Textes divers qui nous ont marqué

Message par Sika »

https://www.nytimes.com/2020/02/24/opin ... ticleShare

Don’t Just Live Your Life, Optimize It*
ByFeb. 24, 2020
We waste a lot of time. Life is like a messy jigsaw puzzle with too much room between the cracks. These are the moments you’re actually getting things done. And this? This is wasted time. Which, for the average person, amounts to 21.8 hours every week. That’s equal to a part time job or running five whole marathons. The good news is, we now have an array of goods and services designed to optimize our lives and squeeze that puzzle into an impermeable, airtight hunk of productivity. And all it takes is five pretty simple steps. Step one, minimize friction, maximize hustle. Imagine you wake up in the morning. Maybe in real life, you look like this, or this, or this. But right now, you’re just going to look like this guy. You’re 5’ 10“, average build, with a strong preference for citrus, and an estimated lifespan of 82. Optimizing is going to allow you to milk as much time out of those 82 years as humanly possible. So pack your gym bag the night before. That way, you can grab it on your way out the door without having to think twice or second guess your athletic goals. Read your daily news briefing on the way to the gym, and try to complete a seven minute high intensity workout session, which can improve your oxygen consumption by up to 9%, allowing you to be more productive the rest of the day. Optimization is about thinking one step ahead. If you order your coffee while you’re still at the gym, you can pick it up on your way to work practically without having to stop. Seamless. Now you work for a while. In 1930, John Maynard Keynes famously predicted that, with the advance of technology, we would only have to work 15 hours a week to get by. Well, Keynes’ prediction was completely backward. Rather than reducing the hours we work, we’ve found a way to increase the work we do every hour. Eventually, you leave work and walk for a bit to offset the sitting. But then you need to eat off at the walking. Meal subscription services are awesome for this. So you can have everything you need for dinner chopped and waiting for you by the time you’ve unpacked and repacked your gym bag. Read a book while you cook, but not the whole book. There are services now that actually just give you the short version of the book. Same info, way less time. With all these time saving devices, you’re now able to go to bed way ahead of schedule. And with polyphasic sleeping, you can stop spending so much damn time unconscious, and therefore unproductive. Step two, iterate. The next morning, you’re up five hours ahead of time and feeling great. But you know you could be feeling better. At the gym, check your emails on the bike while drinking a meal replacement shake with an added shot of MCT oil to stabilize the glucose in your bloodstream and prevent you from getting hungry until dinner or maybe ever again. You’re saving time and feeling great. And when you save time and feel great, you’re going to have more time and energy to plan out how to save more time and feel even better. You leave work perfectly timed with the ride share you’ve prearranged, allowing you to complete a Duolingo Mandarin course. [SPEAKING MANDARIN] You’re home wildly ahead of schedule and meal prepping next week’s morning shakes while Alexa reads off your 23andMe results. You’re hoping to reveal your suspected Viking chieftain routes, but instead discover your relation to a lineage of Irish mill workers, so should therefore be adding flaxseed instead of coconut oil, which you never would have known about if you hadn’t listened to that bio hacking podcast last night. In your dreams, you descend into a deep, fiery cave that looks kind of like your gym, except inside a volcano, visited by conjurings of all the people doing more than you. Oh, look. It’s Elon Musk and Kathy from work, who’s already finished Obama’s 2020 reading list. And Victor something, who you haven’t talked to since high school, but apparently has a tech startup and a six pack. Wake up in a cold sweat ready to take your day to the next level with step three, which is to skip step three. Step four, accelerate. Fast forward a month. You have optimized your life so efficiently that you’re now able to live five whole days in the time it takes most people to live just one. With a quick calculation, you realize that your previously predicted 82 year lifespan, combined with your current rate of productivity, minus the 34 years you lived before you learned how to optimize actually comes out to a whopping 240 productive years of life for you. And the new pressure cooker you just got that’s programmable from your phone will push that to 265. Hashtag worth it. Step five, eventually, you die. You win the international award for most lives lived in one life. No one knows quite what it was you did with all that time. All they know is you sure didn’t waste it, right? [MUSIC PLAYING]

Répondre